• Les calopsittes (Présentation générale)

    Les calopsittes (Nymphicus hollandicus)


    Taille et poids: L : 29-35 cm ; Poids : M : 80-100 gr

    Longévité: de 15 à 20 ans

    Queue: 14 à 16 cm.

    Maturité sexuelle:   à 8 ou 10 mois.  Il est préférable que le mâle ait 1 an, et la femelle 1 an et demi pour commencer une première couvée (risque de mal de ponte sinon).

    Nombre d'œuf par couvée: 4 à 6 parfois plus.

    Ponte: tout les deux jours en période de reproduction.

    Début de la couvaison: à partir du deuxième œuf , parfois du premier.

    Durée de la couvaison: 19 à 21 jours. Les oisillons sont au nid de 32 à 35 jours.
     
    Description de l'oiseau:
    _____La Perruche Calopsitte (ou Perruche élégante) est originaire d'Australie et fait partie de la famille des Cacatoès.
    _____Elle fréquente les zones arides et semi-arides et apprécie la proximité des points d'eau. Très sociable, elle vit en groupe composé d'une cinquantaine d'individus. Le bec crochu est gris foncé. Les yeux sont brun foncés. Les pattes et les doigts sont gris. (Les pattes et le bec sont rosés quand ils sont jeunes.)
    _____Cousine du cacatoès la calopsitte possède la capacité de reproduire des sons et des mélodies à la perfection! Il arrive aussi de rencontrer des sujets qui disent quelques mots.
    _____La houppette de la Calopsitte laisse deviner son humeur. En effet,lorsqu'elle est paisible ou concentrée sa huppe érectile est plaquée en arrière. A l'inverse,elle se dresse pour marquer la surprise ou la crainte. Lorsqu'elle a froid,la Perruche gonfle ses ailes. Elle possède une longue queue effilée.
     
    Mutations:
    _____De nombreuses mutations existent, la plus courante étant celle de type sauvage. Les mâles ont généralement une houppette plus fournie que celle de la femelle, a les joues orange plus prononcées et un masque jaune plus visible (la femelle ayant plus de gris). Les opalines (perlés), peuvent se différencier à partir de la première mue, les mâles perdent leurs perles. Le chant est aussi un indicateur, mais pour certaines mutations (panaché par exemple), un test ADN est obligatoire.
     
     
    source: oiseaux-birds.com/fiche-calopsitte-elegante.html histoires-de-plumes.forumactif.com/t608-la-calopsitte-nymphicus-hollandicus morpho-bleu.e-monsite.com/pages/oiseaux/page.html

  • _____

    Les mutations

    _____Il existe des mutations dites, de "base", qui peuvent se combiner entre elles. Je vais vous présenter les principales, et quelques associations de mutations. Pour certaines, on peut distinguer le mâle de la femelle grâce à différents critères, et ce après la mue juvénile (qui vient entre 7/8 mois & 10/12 mois). Pour d'autres, il faudra se fier à la posture, au chant ou encore au comportement. Sinon, il existe des tests ADN.

     

    La mutation type sauvage:

    Les mutations

    _____Cette mutation est caractérisée par des plumes de couleurs grises. Un masque jaune bien prononcé et des joues orange sont caractéristiques du mâle, de plus celui ci a le dessous de la queue uni. La femelle, quant à elle, a un masque beaucoup moins jaune, il est généralement un peu grisé, et a le dessous de la queue striée. Elles ont également des perles sous les ailes. Sur la photo ci dessus, vous avez un mâle à gauche et une femelle à droite.

     

    La mutation panaché:

    Les mutations

    _____Cette mutation altère la mélanine du plumage. C'est pour cela qu'il apparaît comme des tâches de blanc ou de jaune. Il n'existe aucune différence visuelle permettant de reconnaître un mâle d'une femelle. Sur la photo, c'est une calopsitte avec beaucoup d'altération de la mélanine. 

     

    La mutation cinnamon:

    Les mutations

    _____Cette mutation transforme le gris du type sauvage en marron/brun du fait qu'elle empêche l'oxydation de la mélanine (responsable du gris). Les caractéristiques physiques pour les mâles et les femelles restent les mêmes que pour la mutation type sauvage. 

     

    La mutation face blanche:

    Les mutations

    _____Comme pour le type sauvage, les jeunes sujets de cette mutation ne peuvent pas être sexés dès leur plus jeune âge. Elle supprime tous les psittacines (pigments jaunes et rouges). A l'âge adulte, la femelle n'a donc pas de masque et la queue striée. Le mâle, lui  a la queue unie et un masque blanc.

     

    La mutation lutino:

    Les mutations

    _____Cette mutation supprime toute la mélanine. Elle va laisser apparaître la psittacine sur l'entièreté du corps, qui va donc être jaune (plus ou moins soutenu) et blanc. La bande sous-alaire (perles) et les stries caudales sont présentes chez les femelles lutino, mais peu visibles. Ces particularités sont, une fois de plus, fiable après la première mue. (photos ici )

     

    La mutation albinos:

    Les mutations

    _____Cette mutation est une combinaison entre l'ino (suppression de la mélanine) et la face blanche. Les femelles n'ont pas de stries sous la queue ni de perles sous les ailes.

     

    La mutation perlée (ou opaline):

    Les mutations

    _____Cette mutation est toujours en "supplément" d'une autre, et est caractérisée par des perles sur le dos. La combinaison la plus simple est opaline type sauvage. Il est impossible de sexer de jeunes calopsittes. Les mâles sont reconnaissables car ils perdent leurs perles dès leur première mue. Il existe d'autres combinaisons, comme panaché opaline, ou opaline cinnamon ou encore face blanche opaline.

     

    Quelques photos d'associations de mutations: (essayez de deviner !)

    Face blanche panaché cinnamon


    Panaché opaline

     


    6 commentaires
  • _____Vous ne pourrez que rendre encore plus heureux votre oiseau en lui offrant un compagnon. Les calopsittes ont besoin d'échanger avec leur congénère, sans quoi des troubles du comportement risque d'apparaître. Il ne vous laissera pas tomber pour autant, mais aura encore plus une vie d'oiseau.

    La vie à 2 ? C'est mieux.

    J'ai attendu environ 4 mois avant d'offrir un congénère à Luna, temps pour avoir une relation solide avec elle, et être sûre qu'elle ne "m'oubliera" pas.

    Votre oiseau est désormais habitué à vous, et vous souhaitez lui donner un compagnon ? C'est génial pour lui ! Mais n'oubliez pas quelques petites choses:

    - un temps d'adaptation pour le nouvel individu,

    - une quarantaine OBLIGATOIRE, sans quoi vous risquez de perdre vos 2 oiseaux.

    Ne vous précipitez pas sur le premier oiseau que vous voyez, réfléchissez, potassez, et surtout s'il montre des signes de faiblesse ou de maladies, ne prenez aucun risque. Le mieux reste des éleveurs, mais il n'y en a pas toujours par chez nous malheureusement. Il faut alors parfois être prêt à faire de la route pour trouver LE congénère parfait.

    _____Des saisons se prêtent également mieux pour adopter, au printemps, c'est la saison de la reproduction, il y a donc plus de choix.

     

    _____Pour partager ma propre expérience, je sens Luna beaucoup mieux dans ses plumes depuis qu'elle a Twinie a ses côtés.

     

     

    Cohabitation avec d'autres espèces ou la même?

     

    _____Les calopsittes sont des oiseaux assez faciles à faire cohabiter, mais surtout ne mélanger pas de becs droits avec les calo qui sont des becs crochus.

    _____Sachez également que, certaines espèces peuvent êtres mauvaises avec les calopsittes en période de reproduction (ondulées) ou alors être trop actives pour les calopsittes (kakarikis).

    _____Le mieux est donc un congénère de la même espèce, soit une calopsitte. Pour la question du sexe, 2 mâles ou 2 femelles peuvent cohabiter parfaitement, alors qu'un mâle & une femelle peuvent ne jamais s'entendre. C'est donc à vous, qui connaissez votre calopsitte et son caractère, de faire le tour, de voir plusieurs sujets, et de choisir en fonction !

    _____Voici un tableau répertoriant la cohabitation possible, ou non avec les calopsittes, et entre d'autres espèces. (Prise ici) Le "?" signifie que le "test" n'a pas été fait. (Cliquez sur l'image)

    La vie à 2 ? C'est mieux.

    (1) Risque d'hybridation
    (2) déjà observé mais très risqué
    (3) Attention aboutit rarement à un résultat
    (4) famille des Platycercus comprends : Pennant, Omnicolore, perruche de Brown, perruche a tête pâle ( adscitus palliceps et adscitus adscitus), cloncurry, barnard, flavéole, vingt huit, port linclon et stanley ---> stanley au tempérament plus calme que ces congénères
    (5) famille des Polytelis comprends :Princesse de Galle, Barraband et Mélanure, plusieurs signalement de comportements agressifs en reproduction !

     


    8 commentaires